du 8 juillet au 2 septembre 2022

I am folding the land,
I am folding the sea

Catherine Cattaruzza 

Vernissage le vendredi 8 juillet à 18h30
Maison des projets 

Exposition à portée nationale et régionale

visuel i am folding the land.png

Grands Arles Express - Rencontres d'Arles

L’artiste propose une installation photographique d’envergure qui évoque son rapport au monde et à ses convulsions actuelles, par le prisme d’une exploration du paysage et plus précisément du contexte sismique libanais aussi bien géopolitique, politique, économique, sanitaire, social ou environnemental, où elle cristallise les recherches d’Édouard Glissant relatives à la « pensée du tremblement ».

Son travail se nourrit de territoire, de trace, d’identité et de mémoire. Elle interroge le paysage sur ce qu’il nous dit du monde, de la transformation du territoire physique et de la pensée qui lie le visible à l’invisible. L’instabilité permanente du Liban et plus largement du monde l’a ainsi conduite à choisir des pellicules périmées. La péremption de ces pellicules met en avant l’intangible, l’incontrôlable. Ces éléments deviennent un axe conceptuel fort qui participe du basculement et de l’effacement de ces paysages et nous raconte leur état de liminalité.