top of page

exposition
en cours

Petites victoires et grandes défaites
Muriel Toulemonde

Dans le cadre du Printemps de l'art contemporain 2024

de l'Olympiade culturelle

et de la Nuit des musées 2024

du 18 mai au 5 juillet 2024

Vernissage le 18 mai à 18h30

actualités

Inscriptions à l'école d'art 2024-2025

à partir du 2 septembre

Tarifs et formulaire d'inscriptions en cliquant ici

Renseignements au 04 42 40 65 19 ou centr.arts@portdebouc.fr​​

"Moving d'un mur à l'autre"

Visites commentées des peintures murales du festival d'art urbaine "Les Nouveaux Ateliers"

Mercredi 10 juillet à 17h30 - rdv à l'arrêt de bus Langevin

Mercredi 31 juillet à 17h30 - rdv au square Vaillant-Couturier (Lopofa)

Mercredi 28 août à 17h30 - rdv au quare Vaillant-Couturier (Lopofa)

infos pratiques

 Lundi - Vendredi 
 9h00 - 12h00 
 14h00 - 17h30 

Sauf jours fériés

Ouverture après 17h30 sur rendez-vous

Entrée gratuite

Centre d'arts Fernand Léger
Château Saint Gobain
1 avenue du Général De Gaulle
13110 Port de Bouc

04.42.40.65.19

centre.arts@portdebouc.fr

Le mot du Maire

Construire l'avenir

« Construire, c’est collaborer avec la terre : c’est mettre une marque humaine sur un paysage. » Marguerite Yourcenar


Le centre d’arts Fernand Léger s’illustre comme un haut lieu d’éducation populaire au sein duquel nous construisons avec une grande ouverture d’esprit l’avenir de nos enfants et déconstruisons dans le même temps l’ensemble des barrières sociales qui pourraient empêcher tout un chacun d’avoir un accès libre et émancipateur à l’art. Dans cette perspective de déconstruction des préjugés et de construction des possibles qui animera
l’ensemble de l’année 2024-2025, nous aurons l’occasion de célébrer ensemble les 100 ans d’existence du château Saint-Gobain ainsi que son extension, le musée Micro-Folie. Cet espace numérique permettra de découvrir un large éventail d’oeuvres présentes dans les plus grands musées nationaux et renforcera l’engagement qui nous anime : faire de l’accès à toutes formes d’art, un droit indépendant de la situation sociale, géographique ou financière de nos habitant·e·s. Construire l’avenir ne peut se faire qu’à plusieurs mains. C’est pourquoi je remercie l’ensemble des agents, des professeurs, des intervenants, des artistes, des parents et des enfants qui permettent à notre centre d’arts plastiques de rayonner bien au-delà des frontières communales. La profusion artistique et la richesse humaine ne font qu’un à Port de Bouc, il s’agit d’un ciment épris de liberté, de fraternité et d’égalité qui consolide chacun des liens qui sont les nôtres. C’est grâce à cette intelligence
collective, aux forces de chacun et au savoir-vivre ensemble que nous pouvons projeter notre ville dans une dynamique culturelle moderne, émancipatrice et vectrice de justice sociale.


Laurent Belsola, Maire de Port de Bouc

thématique 2024-2025

(Dé)constructions

1924-2024 : le château Saint-Gobain a 100 ans !

À l’époque de son édification, rien ne laisse présager que ce lieu conçu pour accueillir la direction de l’usine pétrochimique Saint-Gobain deviendrait à l’aube du XXIe siècle un haut lieu des arts visuels du territoire. Cette histoire concomitante à celle de nombreuses réaffectations contemporaines devient le prétexte à l’exploration de l’ensemble sémantique que revêtent les notions de construction et de déconstruction.

 

Bien loin de ne se circonscrire qu’au domaine architectural, ces concepts évoquent la tension cyclique de l’évolution de nos sociétés ballottées entre désir d’ancrage et de bouleversement dans une volonté permanente de développement. Courants artistiques, grandes problématiques sociales, philosophiques, historiques, patrimoniales ou géopolitiques sont autant d’espaces où se joue la (dé)construction.


Elle invitera alors à s’intéresser à une histoire de l’art faite de ruptures, depuis l’Égypte ancienne jusqu’aux avant-gardes, dont la définition même a pris une forme d’universalité pour parler d’expérimentations nouvelles et à contre-courants, ainsi qu’à des artistes-auteurs-architectes qui questionnent notre rapport au monde et à notre façon de l’habiter en résonance aux grands enjeux du XXIe siècle à l’image de l’éco-responsabilité, de l’identité ou de l’apaisement urgent entre les peuples. Le Caravage, William Turner, Gustave Courbet, Paul Cézanne, Pablo Picasso, Marcel Duchamp, Nicolas Floc’h, Anne Imhoff, Frida Khalo, Éva Jospin, Fabrice Hyber, Abdelkader Benchamma, Prune Nourry, Bansky, Souleiman Mansour, Côme di Meglio, Auguste Perret, Eugène Viollet-le-Duc, Alex Demeyere… sont autant d’exemples qui pourront inspirer les grands temps forts de la saison 2024-2025, les résidences, les expositions, les cours, et feront de cette année un temps de réflexion collectif au service du toujours mieux vivre ensemble.

bottom of page