Présentation

 

 

Résidences d’artistes

Toute l'année, le centre Fernand Léger accueille des artistes en résidence afin de partager leur expérience artistique avec le public. Des espaces d’ateliers et d’hébergement sont aménagés pour les recevoir dans des conditions optimales. Tous les médiums artistiques sont mis à l’honneur. Le bilan des recherches de chaque résident fait l’objet d’une exposition dans les locaux de l’établissement.

Depuis son ouverture en 2012, le Centre d'arts Fernand Léger a accueilli pas moins de 25 résidants, attestant d'un activisme intense que relaye depuis 2015 le CNAP (Centre National des Arts Plastiques) sur son site internet:

 http://www.cnap.fr/centre-darts-plastiques-fernand-leger-0 

 

                          

 

Pour tout renseignement concernant les artistes de l’année ou les modalités d’accès à la résidence, vous pouvez contacter le secrétariat du Centre d'arts au 04 42 43 31 20 ou écrire directement à l'adresse mail suivante: centre.arts@portdebouc.fr

 


 

En 2013, le Centre d’Arts Plastiques a eu l’honneur d’accueillir le photographe parisien Martial Verdier, ayant proposé un regard nouveau sur le paysage industriel du territoire par une approche traditionnelle de la photo et un traitement novateur pictorialiste. La vidéaste Sabine Massenet a entamé un travail sur la population de Port-de-Bouc. Allant à la rencontre des habitants pour recueillir des témoignages dans une dynamique éloignée de la seule restitution documentaire, elle revient régulièrement à Port-de-Bouc sur l’année 2013, depuis le mois d’Avril jusqu’en Novembre 2013.

En 2014, Sabine Massenet a pu poursuivre et achever son travail qui a été présenté lors d'une exposition-restitution globale réunissant tous les artistes réunis autour du projet "Sauf Territoires". Le photographe poitevin Daniel Clauzier a également fréquenté les espaces du château pour proposer une réinterprétation très contemporaine du travail de Léon Vidal, Théoricien de la photographie au XIXème siècle, mis à l'honneur à l'occasion des Journées du Patrimoine 2014.

En 2015, l'année a commencé avec l'accueil d'Eve Pietruschi, jeune dessinatrice, venue porter un regard moderne sur les évolutions architecturales de Port de Bouc au tournant des années 1945, dans le but d'établir un écho contemporain avec les propositions des journées du Patrimoine 2015 consacrées à Port de Bouc en 1939-1945.

En 2016, dans le cadre du 150ème anniversaire de Port de Bouc le centre d'arts a conçu un programme d'accueil d'artistes inédit par son envergure. Le peintre Patrick Raphael est venu de janvier à juin 2016 pour préparer une exposition liée au genre du street art. Nathalie Hugues, Martine Derain et Claire Dutrait de collectif Film Flamme du Polygone étoilé de Marseille ont également fréquenté les espaces du château. Delphine Wibaux, jeune diplômée de l'école des Beaux-Arts de Marseille, a travaillé à la conception d'une exposition mêlant sa pratique contemporaine et des objets archéologiques du 1er siècle av J.C. Anne Goyer a ravivé la mémoire de l'Exodus, par un travail sur le portrait hyperréaliste. Enfin pour la préparation de "Et Port de Bouc s'est éCriée...", une exposition photo en partenariat avec les Rencontres d'Arles, 7 artistes se sont succédés au centre d'arts: Martial Verdier, Kévin Lapeyre, Sophie Goullieux, Gael Bonnefon, Jean-Christophe Béchet, Brigitte Bauer et Nicole Chayne-Salini.

En 2017, le Centre d'arts a accueilli l'artiste Karine Rougier dans le cadre du dispositif "Nouveaux collectionneurs de Port de Bouc" pour la production d'une oeuvre qui intègre les collections de la ville ainsi qu'une exposition-restitution s'inscrivant dans la 4ème Saison Internationale du dessin-PAREIDOLIE et les 34ème Journées Européennes du Patrimoine. Le peintre bordelais Jeff Grimal a également pu concevoir une exposition consacrée au Bizarre et à l'étrange, présentée en juin 2017.

 En 2018, quatre résidences ont pu permettre la mise en oeuvre de projets d'exposition ou de réalisations dans l'espace public. Ainsi le duo Todèl et Kévin Cardesa ont investi les espaces du château Saint Gobain en Janvier 2018 pour concevoir la scénographie de Sursauts Solaires, une exposition immersive multimodale relative à l'écoute du soleil dans sa dimension artistique, poétique et scientifique. De janvier à avril, Floryan Varennes, artiste-plasticien spécialiste du médiévalisme et du travail textile, a préparé l'exposition Motifs Belligérants intégrée dans la programmation du Printemps de l'art contemporain Marseille Expos. En juin, le graffeur grenoblois Nikodem a été accueilli pour la réalisation d'une fresque urbaine offerte à la ville par une entreprise mécène amoureuse des arts. La plage des combattants se pare ainsi désormais d'une oeuvre monumentale évoquant la construction architecturale de la commune. Enfin, Pascal Navarro, artiste marseillais est entré en résidence à l'été 2018 dans le cadre du dispositif "Nouveaux Collectionneurs de Port de Bouc" pour la production d'une oeuvre intégrant les collections de la ville ainsi qu'une exposition-restitution s'inscrivant dans la 5ème Saison Internationale de dessin- PAREIDOLIE et les 35ème journées européennes du Patrimoine.