Actualités du Service Patrimoine

 
Pour citer les articles suivants et leurs auteurs, la mention de la références éléctroniques est obligatoire. URL: http://www.centrefernandleger.com/Le-Service-Patrimoine/23.html © tous droits réservés
 
 
 

A l'occasion des journées européennes du patrimoine 2017, plusieurs expositions ont été présentées au public. L'une d'elles a suscité la curiosité des habitants. Cette exposition photographique, "ah les joies colonies de vacances", a été constitué grâce à une campagne de collecte et de numérisation des archives privées.

Retour en images sur les 60 ans de vacances des petits port de boucains. De la colonie de Lure à celles de Seyne-les-Alpes et Haute Serre, les habitants nous ont confié leurs trésors cachés.

En savoir +

La colonie de Lure, Archives communales de Port de Bouc

La colonie de Lure, Archives communales de Port de Bouc

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

 

Chaque année, la commune de Port-de-Bouc édite un journal retraçant une partie de l'histoire locale à travers une étude thématique locale. Ces journaux sont disponibles au format numérique sur le site internet de la ville.

En 2005, une exposition remarquable présentait l'histoire des chantiers navals Chantiers et Ateliers de Provence. Puis ce fut les énergies de la mer, l'histoire des migrations, l'épopée de la famille Vidal, la seconde guerre mondiale et enfin, l'urbanisme. Chaque année, les journaux d'exposition restituent le contenu des recherches historiques des bénévoles des journées du patrimoine dans les archives publiques, privées et la collecte de mémoire auprès des habitants de la ville.

Lien vers les fichiers en format PDF - site de la ville de Port-de-Bouc

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

 

Outils pédagogiques

Les carnets de balades urbaines vous guident à travers l'architecture et l'urbanisme de Port-de-Bouc. Les parcours sont ponctués d'activités ludiques pour les enfants et d'informations inédites pour les plus grands. Une nouvelle façon d'appréhender le paysage urbain qui nous entoure !

Parcourez le littoral à la découverte de son riche passé industriel mais aussi de ses récentes transformations. Depuis l’extrémité nord de la ville en direction de son centre, explorez la variété de la côte : plages, sentiers en bord de mer, nouveaux espaces publics et quais du port toujours très vivants. Ce carnet vous propose d’observer comment les activités en mer et au bord de mer ont dessiné le littoral de la ville, car chaque activité nécessite ses propres aménagements. Et quand elles évoluent, le littoral se transforme avec… Le carnet est conçu par Compagnie des Rêves Urbains Avec le soutien de la DRAC PACA, le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône.

Le carnet de balades urbaines - site de la Compagnie des Rêves Urbains-

 

Le Château Saint Gobain, un bâtiment aux vies multiples

Le centre d'arts plastiques Fernand Léger est installé dans un immeuble remarquable par ses dimensions et son architecture. A l'occasion des journées du patrimoine 2016, Laure Flores, directrice de l'étalissement communal se penche sur son origine, son aménagement et ses multiples fonctions à travers le 20è siècle.

En savoir +
Vue aérienne sur le domaine Saint Gobain vers 1955-60, archives d'entreprise société Saint Gobain, photographie aérienne R. Durandaud, Paris.
 

L'Emma, récit du naufrage de la goelette d'Alexandre Dumas dans le golfe de Fos

Dans la nuit du 14 au 15 décembre 1864, le golfe de Fos est en pleine tempête. Un navire est en perdition et fait naufrage entre Bouc et Fos. Il s’agit de l’Emma, la célèbre goélette d’Alexandre Dumas.

Cette histoire, racontée par Jules Gros dans sa monographie illustrée « voyages aventures et captivité de Joseph Bonnat chez les Achantis » éditée en 1884 et aussi rapporté par Alexandre Dumas lui-même. Il énumère, minute par minute,  avec tristesse, cet épisode dramatique qui lui fit dire « c’est quelque chose de moi qui fut pris de moi […] ce fut comme si je perdais un parent. » (Le petit journal n°689, 20 décembre 1864).

En savoir +
Le naufrage de l'Emma, par M. Cuisinier, passager de l'expédition, dans Le Monde Illustré, 31/12/1864.© Bibliothèque Nationale de France.

Le naufrage de l'Emma, par M. Cuisinier, passager de l'expédition, dans Le Monde Illustré, 31/12/1864.© Bibliothèque Nationale de France.

 

Les chemins de fer dans la ville, un peu d'histoire

L'année 2017 marque le 90e anniversaire de la création du pôle maritime destiné à l'approvisionnement en charbon,déclaré d'utilité publique, L'Etablissement Maritime de Caronte. Jeune retraité de l'entreprise, Denis Benci nous éclaire sur une part de l'industrialisation de cette portion du territoire et comment elle s'est accompagnée de l'aménagement d'un réseau ferroviaire dense, indispensable au developpement de la ville.  Lieu de communication et de frontière entre deux villes, ce territoire a marqué l'histoire industrielle régionale et a scindé Port de Bouc de ces nombreuses voies ferrées. Cet article,  rédigé à l'occasion des Journées du Patrimoine "Parcours de ville", raconte aussi les péripéties administratives et politiques qui ont accompagné la création des chemins de fer à Port de Bouc.

En savoir +

Vue sur les Etablissements Maritime de Caronte, faisceau ferré vers 1928-33. © Tous droits réservés, Denis Benci.

Vue sur les Etablissements Maritime de Caronte, faisceau ferré vers 1928-33. © Tous droits réservés, Denis Benci.

 

La collection de plaques de verre des Chantiers et Ateliers de Provence dans le fonds d’archives communal de Port de Bouc

 

A l’occasion de la visite des bénévoles du dispositif « nouveaux collectionneurs » aux archives communales de Port de Bouc, l’archiviste Frédéric Allio retrace l’histoire du fonds photographique des Chantiers et Ateliers de Provence. Cette collection constitue une documentation rare, représentant un instantané fidèle des travaux techniques de l’entreprise durant la Seconde guerre mondiale, participant pleinement à ce que l’Etat appelait « l’effort de guerre ».
 
Aviso Matelot Leblanc sur cales en bois.  Tous droits réservés. Archives de Port de Bouc.

Aviso Matelot Leblanc sur cales en bois. Tous droits réservés. Archives de Port de Bouc.

 
Silo de stockage de glace d'une capacité de 30 tonnes. Archives communales de Port de Bouc. Droits réservés.

La Criée aux poissons de Port de Bouc

A la suite de la réouverture exceptionnelle de la Criée aux poissons durant l'été 2016, nombre d'habitants et de touristes se sont interessés à l'histoire de ce lieu. Voici les éléments historiques qui nous sont parvenus à travers l'étude des archives communales de la ville.
 
 

Dispositif participatif

Les Nouveaux collectionneurs

 

Le dispositif des "Nouveaux Collectionneurs" est reconduit en 2016/2017, en ouvrant bien évidemment le groupe à de nouveaux bénévoles qui souhaiteraient participer, avec pour objectif de travailler sur l’année, à raison d’une séance par mois (ateliers, visites, séances d’inventaire…etc), à la découverte de la suite des trésors artistiques de Port de Bouc (photo, sculpture, archéologie…etc).

L’issue de cet investissement sera l’organisation d’une nouvelle exposition pour les journées du patrimoine (conception scénographique, sensibilisation à la conservation d’œuvre par création d’une réserve idéale) et  la sélection d’un artiste contemporain qui viendra en résidence au Centre d’arts pour produire une œuvre qui intègrera les collections de la commune.

 

La restauration du Four Martin, Jean Amblard, CICRP de Marseille

 

Déposé à Port de Bouc en 2012 par convention avec l'Union des Métallos CGT de Paris, le Four Martin de Jean Amblard, artiste-peintre du milieu du XXème siècle, est en restauration au CICRP de Marseille depuis 2014. Soutenu financièrement par le département et la DRAC PACA, Inscrit au titre des Monuments Historiques et désormais classé, un protocole de restauration inédit et adapté à la nature de l'oeuvre conçu par les restauratrices Alix de Fournoux et Alice Moulinier, articles, communications et publications se multiplient. La restauration devrait se terminer fin 2016. Le tableau sera par la suite destiné à rejoindre les nouveaux espaces de la salle du conseil municipal de la commune de Port de Bouc . Il fera l'objet d'une exposition-dossier durant l'hiver 2017.

Article paru sur le sujet dans la lettre des Patrimoines, édition novembre 2015

 

 

 

Les Journées du Patrimoine 2016, Patrimoine et Citoyenneté


Parcours de Vi[ll]e,
150 ans d'urbanisme à Port de Bouc

A l'occasion du 150ème anniversaire de la cité, le service patrimoine a conçu une exposition retraçant l'historique des aménagements architecturaux et urbains de la commune depuis sa création. Documents d'archives, plans anciens, maquettes, projections vidéo, photographies et oeuvres d'art sont autant de média permettant de voyager au coeur des évolutions de notre commune où l'histoire de sa construction rejoint celle des hommes qui l'ont façonnée.