Programme Général des Enseignements et Planning

 

2017/2018

 

Empreint/Empreintes. Entre traces et références

 

        

                 Depuis son ouverture dans l’ancienne demeure des directeurs de l’Usine Saint Gobain, il y a désormais 5 ans, le Centre d’Arts Fernand Léger se singularise par son objectif de faire entrer en synergie au sein d’un même espace, enseignement des arts tout public, diffusion artistique professionnelle et encouragement à la création contemporaine. Le Centre d’arts accueille ainsi une école d’arts plastiques non diplômantes ouverte à tous les publics, s’associant régulièrement avec les projets artistiques professionnels soutenus par l’établissement.

               Les enseignements s’adressent aux particuliers, enfants, jeunes ou adultes et aux établissements scolaires de la ville. Ils visent à l’acquisition de techniques plastiques, à l’élaboration de méthodes et de recherches personnelles en vue d’une pratique artistique autonome. Ils sont complétés par l’apport théorique du cycle de cours  « les lundis de l’art ».

               En 2017, l’Ecole du Centre d’Arts devient membre de l’ANEAT, Association Nationale des Ecoles d’Art Territoriales de Pratiques Amateurs, une reconnaissance de la qualité de ses enseignements et de son action en faveur de la formation.

              Chaque année, le Centre d’Arts Fernand Léger choisit une thématique générale permettant de faire coincider la programmation des cours mais aussi des expositions, des « Lundis de l’art », et des résidences d’artistes, pour une sensibilisation diversifiée à la production artistique contemporaine mais aussi ancestrale. Cette année ce sera : « Emprunt/empreinte. Entre traces et références »

 

            

Depuis la préhistoire, le processus d’empreinte est sollicité par les artistes pour garder la mémoire du contact; un processus qui se distingue de l’imitation optique. La trace, théorisée par Georges Didi-Huberman, est alors un principe intemporel, à la fois primitif et spontané, qui est plébiscité par tous les courants artistiques et garant de renouveau plastique à toutes les époques. Physique ou mémorielle, consciente ou inconsciente, l’empreinte est à l’origine de toute création plastique : l'artiste emprunte à son propre référentiel de traces, de références pour créer et innover. Il est alors un passe-muraille qui se joue des frontières entre les concepts et parvient à faire la synthèse entre deux enjeux essentiels de l'histoire des arts que le Centre d'arts Fernand Léger vous propose d'explorer à travers l’analyse de différentes techniques d’empreintes, du rapport au corps, au temps, à l’éphémère, de l’impact de la mémoire, mais aussi de l’appropriation, du pastiche, de l’hommage, de la réinterprétation ou de l’influence dans la veine des réflexions de Théophile Gaultier qui disait : « Quiconque n'a pas commencé par imiter ne sera jamais original. »